Qui sommes-nous ?

Les responsabilités professionnelles, électives et associatives, que nous avons exercées ont renforcé notre conviction que chacun peut peser sur les décisions et les choix collectifs pour les enrichir et les faire évoluer. C’est ainsi que les actions que nous avons conduites pour la reconnaissance de l’égalité entre les femmes et les hommes avec l’Association PARITE dès 1992, ont contribué à ce que le principe  «  de l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats et fonctions électives… » soit inscrit dans la Constitution en 1999.

 

Régine Saint Criq

Mes expériences en tant que Cadre à France Télécom Orange, membre de cabinets ministériels, chargée de mission auprès  du Médiateur de la République, de même que l’exercice de fonctions électives et associatives, ont consolidé ma conviction que la démocratie représentative a tout à gagner à s’enrichir de la démocratie participative avec des règles redéfinies. C’est grâce à la participation de citoyens engagés au sein de l’association à laquelle j’ai participé «  Contre l’incinérateur de déchets ménagers de 120.000 tonnes à Portes les Valence » que ce projet, désastreux pour notre environnement, n’a pas vu le jour.

 

Mandats électifs et associatifs

  • Conseillère régionale d’Ile de France 1986 -1992

  • Conseillère municipale de Meudon 1983 - 1995

  • Maire de Soyons 2001- 2007

  • Présidente fondatrice de l’Association contre le projet de construction d’un incinérateur  de déchets à Portes-les-Valence 1998 - 2001

  • Membre de l’Observatoire de la parité 1999 - 2002

  • Présidente fondatrice de l’Association PARITÉ , créée en 1992

  • Présidente de la Commission parité et membre du CA de la Coordination française du Lobby européen des femmes  2008 - 2014

 

Publications

  • “Vol au-dessus d’un nid de machos” - Albin Michel - 1992

  • Etudes statistiques sur la composition du Conseil Economique et Social et des Conseils Economiques et sociaux régionaux - 1994 et 1999

  • « Petit manuel à l’usage des femmes en politique. En quête de parité. » François Bourin - 2014 - Collection Savoirs citoyens

Michele Dubouchet

Devrait-on se résigner à voir le nombre d'abstentionnistes augmenter scrutin après scrutin ? Devrait-on continuer à voir le rôle des citoyens réduit à la désignation de leurs représentants tous les cinq ou six ans ? Ma réponse est non !

 

D'où l'urgence d'interroger nos pratiques démocratiques conformément aux préconisations du Président de la République lors de la clôture des Etats Généraux de la démocratie territoriale le 5 octobre 2012 " rapprocher la décision des citoyens, favoriser leur participation, renouveler les pratiques…"

 

Activité politique et associative

  • Conseillère municipale de Vitry sur Seine  de 2001 à 2014.

  • Vice-présidente à la communauté d’agglomération Seine-Amont, de sa création jusqu’en mars 2014.

 

Bien qu’ayant décidé de passer le relais de mes fonctions d’élue locale, mes engagements citoyens se sont poursuivis sur d’autres terrains.

 

En tant que :

  • Présidente fondatrice de l’association Freesia créée en 2010 agissant pour l’autonomie des familles, notamment des femmes immigrées ou exilées.

  • Présidente depuis 2014 de l’association Parité fondée en 1992, je défends résolument l’égalité entre les hommes et les femmes et je soutiens les actions en faveur d’une vraie démocratie participative.

Please reload

“La pire des attitudes est l’indifférence : je n’y peux rien, je me débrouille. En vous comportant ainsi, vous perdez l’une des composantes essentielles qui fait l’humain. Une des composantes indispensables : la faculté d’indignation et l’engagement qui en est la conséquence.”

 

- Stéphane Hessel -